Le Lâcher-prise : mode d'emploi - pas à pas

Mis à jour : 29 mars 2020

Tout d'abord le plus simple pour définir le lâcher prise est de faire appel à son contraire : le contrôle. Il est normal d'avoir besoin de contrôler son environnement.


En contrôlant, on espère se diriger vers notre objectif quel qu'il soit. On prend les commandes et on avance... Sauf que le lâcher prise semble être le contraire. Alors comment le lâcher prise permet d'atteindre nos buts ? et comment faire ?


1ère étape : LA PRISE DE CONSCIENCE


La première étape du lâcher prise est d'être conscient de vouloir le contrôle et pourquoi. Vouloir atteindre un but à tout prix et rager contre les obstacles ou au contraire être tétaniser face à des événements. Regardez-vous, voyez comment vous réagissez. Observer votre corps : les épaules sont-elles remontées ? la mâchoire est-elle serrée ? les sourcils froncés ?... allez on rectifie tout ça !


2ème étape : L'ACCEPTATION

Maintenant que vous avez identifiez votre besoin de contrôle sur la situation: on accepte nos émotions. Elles sont des mécanismes de défense en général et sont légitimes ...tant qu'elles ne durent pas. Elles doivent rester en réflexe. Donc on accepte leur venue, on les accueille avec bienveillance ("bonjour chère angoisse", avec un grand sourire). Et là commence le détachement.


3ème étape: LE DETACHEMENT

Pour cela on va agir sur notre physique : on va souffler. Faites le vraiment ! allez ! : on prend une longue et profonde inspiration (seul le ventre se gonfle, sans bouger les épaules) pour aller chercher tout cet amalgame de colère/frustration/angoisse qui s'y loge (le visualiser aide encore plus), pour l'expirer d'un coup sec hors de soi. Exercice à répéter 3 fois de suite. Et si finalement ce qui se dresse devant nous cachait une opportunité ?


4ème étape: LA CONFIANCE

Chercher l'opportunité, la "bonne nouvelle" derrière tout ça, voir le verre à moitié plein. Allez chercher le côté positif voire la leçon à en tirer pour la prochaine fois. Vouloir s'alléger du côté

grave ne signifie pas prendre les choses à la légère mais les vivre plus sereinement.


En conclusion, c'est comme si chacun d'entre nous était dans une barque sur un court d'eau du type torrent. En général, nous avons les rames en main et soit nous essayons de diriger la barque vers le littoral (= l'objectif ) soit nous voulons remonter le courant. Dans les deux cas on s'épuise, nous sommes centré sur sa propre barque. Alors que celui qui lâche les rames, fait confiance au courant. Tous finisse au même endroit(sa destinée), mais ce dernier aura vécu le chemin avec calme et sérénité, il aura profité du paysage... et peut être qu'il aura eu tout le temps d'observer son environnement pour découvrir une opportunité qui se cachait par là...


Alors à vous de lâcher vos rames et de lever la tête vers le paysage pour voir ce qu'il s'y passe ! Je peux vous aider en consultation à atteindre ce sentiment de lâcher prise.Prenez rdv si vous sentez avoir besoin d'un accompagnement.